La Venus

Pourquoi tu m’as faite avec une tronche pareille?
Je suis ridicule avec mes bouclettes et mes seins à l’air. Des fois, y’a des gosses qui jouent avec. Ils les touchent et ils les prennent en photo. Franchement, t’aurais pu me mettre un truc plus décent.

venus

Mon vieux, des fois quand je pense à toi, je me dis que tu devais être un sacré pervers.
Et dire que j’étais censée être éternellement belle… J’ai même plus de bras salopard! Et puis pour un grand artiste, je te pensais plus visionnaire. Tu pensais être au top du bon goût mais maintenant je peux te le dire, tu t’es complètement planté.

Et en matière de bon goût, tu peux être sûr que je m’y connais : ça fait plus de 2000 ans que je vois des gens passer devant moi. Les belles filles aujourd’hui, elles ont des longs cheveux qui partent dans tous les sens, elles ont des vêtements de toutes les couleurs, des mini-jupes, des bijoux, des sacs à main, du vernis et des super talons hauts!

Quand je me vois comme ça, fade, d’une seule couleur, avec mes petits seins et mes bras pétés, je me demande ce que je t’ai fait pour mériter ça.
Tu sais quoi? Je crois que je te veux du mal. Si t’étais pas déjà mort, je bougerais mes deux grosses cuisses en marbre et je viendrais te péter la gueule à grands coups de tête.

Texte par Caroline

venus